Delizia
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/08/2014

affogato au café

DSCN0137.JPG

Une gourmandise italienne, l'affogato (ou noyé en italien). Deux boules de glace à la vanille. Verser dessus une petite tasse d'expresso brûlant, et plonger la cuillère! Miam! Je n'arrête pas de vous dire que l'Italie est géniale!

12/07/2014

Pappardelle au sanglier (pappardelle al ragù di cinghiale) x 4

DSCF5781.JPG

Le sanglier chassé par Stéphane, une envie de le cuisiner en sauce au vin avec des pâtes. ici les pappardelle, des tagliatelle larges. La sauce cuisinée presque 3 heures. L'Italie dans l'assiette!

Au tarot hier soir, avec mon tiramisù.

Lire la suite

08/06/2014

Salsa verde (1 bol)

DSCF5568.JPG

La saison du barbecue, du pique-nique est arrivée!

Voici une sauce italienne qui ressemble un à la gribiche. Elle accompagne idéalement du roastbeef, de la langue...

Lire la suite

05/05/2014

Burrata, tomates variées, artichaut barigoule, asperge, copeaux de courgette jaune, carotte, asperge...x4

DSCF5452.JPG

Autour de la burrata, le SUD!

La burrata est un fromage à pâte filée, originaire des pouilles (Puglie), semblable à la mozzarella, avec un cœur crémeux. Ici associée avec des légumes crus/cuits, et assaisonnée d'huile de basilic.

Lire la suite

02/04/2014

Mortadelle de saumon, encornet, pistache x 20

DSCF5325.JPG

Comme une mortadelle: Les dés d'encornet blancs, la pistache, le rose du saumon. Une mise en bouche qui vient de la mer...

Lire la suite

Verrine tartare mini courgettes, tomate séchée, anchois, mozzarella, comme un tiramisù x 10

DSCF5320.JPG

DSCF5293.JPG

Toujours sur le marché de Rialto à Venise, j'ai trouvé ces mini courgettes de 5 cm, que j'ai pu ramener dans ma valise. Je les mange d'habitude  à peine cuites, craquantes, recouvertes de fines tranches de mozzarella, de morceaux d'anchois, arrosées d'huile d'olive et d'un filet de jus de citron, saupoudrées de fleur de sel.

J'ai repris les ingrédients de base, rajouté de la tomate séchée, des câpres. Je pensais les présenter en tartare. Pour donner du moelleux à cette verrine, quoi de mieux d'un tiramisù, avec une crème mascarpone, et le croquant d'un biscuit apéritif (pour aller vite, sinon un crumble de parmesan).

DSCF5321.JPG

Lire la suite

Castraure sautées, pommes de terre grenaille x 4

DSCF5279.JPG

DSCF5310.JPG

Dénichées au marché de Rialto à Venise, les castraure, petits artichauts typiques de l'île de Sant'Erasmo, appelée le "potager de Venise" à l'époque de la Serenissima République de Venise.

Premier jet de la plante celui-ci est coupé pour permettre le développement des autres artichauts d'un même plant, appelés "botoli".

Délicieux accompagnées de pommes de terre et de pousses de salade.

Lire la suite

Gonades de seiches ou lati di seppie, salade de pommes de terre x 4

DSCF5318.JPG

DSCF5167.JPG

Ma trouvaille au marché de Rialto de Venise,"i lati di seppie". Petite recherche sur internet, ce ne sont pas des œufs de seiche, mais des gonades ou testicules de seiches. Première recette pochées, puis assaisonnées simplement d'huile d'olive et de fleur de sel.

Ici, sautées à la poêle dans de l'huile d'olive, ail, gingembre, échalote, piment d'Espelette, coriandre, associées à des pommes de terre grenaille, et des pousses d'épinard et de betterave.

Lire la suite

Radicchio di Treviso grillé x 4

DSCF5303.JPG

DSCF5137.JPG

Le " radicchio di Trevisio tardivo" est une chicorée typique de la vénétie. J'en ai acheté sur le marché de Rialto à Venise, pour un accompagnement rapide, simple et savoureux. Au u grill ou à la plancha, juste avec de l'huile d'olive, quelques minutes de cuisson, pour un résultat craquant et encore frais, avec une légère amertume.

Lire la suite

01/04/2014

Lati de seppie ou gonades de seiche x 4

DSCF5166.JPG

Le marché de Rialto de Venise regorge de trésors! Ici des laitance de seiche. Ce ne sont pas comme on peut le penser des œufs de seiche, bien qu'en Espagne on les appelle les "huevas de jibia", mais des gonades, ou testicules de seiches mâles. Leur taille varie selon la saison. Un peu comme les humains, le froid influe sur leur grosseur...Assez chères (25e le kilo), mais leur prix est justifié, puisqu'il n'y a qu'une paire par seiche.

Elles peuvent être cuisinées pochées dans de l'eau salée. J'ai essayé deux durées de cuisson: 3 mn, résultat un peu caoutchouteux, mais Marilena, mon amie vénitienne me dit qu'elle les mange ainsi. Ou 20 mn, un peu plus ferme en bouche. je recherchais une consistance fondante, fine, mais elles sont aussi bonnes.

DSCF5172.JPG

Lire la suite